Le protocole HTTPS (Hyper Text Transfer Protocol Secure) est une extension sécurisée du protocole HTTP, le « S » pour « Secured » (sécurisé) signifie que les données échangées entre le navigateur de l’internaute et le site web sont chiffrées et ne peuvent en aucun cas être espionnées (confidentialité) ou modifiées (intégrité). Obtenir le sacro-saint « S » passe par l’acquisition et l’installation d’un certificat SSL/TLS auprès d’une Autorité de Certification reconnue. Cela affichera ainsi le HTTPS, le cadenas vert et le mot « Sécurisé » dans la barre d’adresse du navigateur.

Il existe trois niveaux d’authentification lors de l’émission des certificats permettant d’afficher le HTTPS :

  • Domain Validation (DV) considéré comme de l’authentification faible ;
  • Organization Validation (OV) à authentification forte ;
  • Extended Validation (EV) à authentification renforcée.

Vous trouverez ci-dessous une infographie vous expliquant quel certificat SSL choisir en fonction de vos besoins.

A noter : A partir de Juillet 2018, avec l’arrivée de Chrome 68, les pages en HTTP seront considérés comme « non sécurisés » et les pages en HTTPS seront marqués « sécurisés ». Pour plus d’informations, découvrez l’article du blog sur le sujet.

Pour en savoir plus sur les certificats SSL proposés par Nameshield, rendez-vous ici.

Retrouvez les dernières actualités autour du thème du SSL sur le blog.