Une attaque Man in the Middle est une forme de cyberattaque ciblant les serveurs DNS.

L’attaquant altère le ou les serveurs DNS des parties de façon à rediriger vers lui leurs communications sans qu’elles ne s’en aperçoivent.