Sur le site du Gouvernement, une cyberattaque est définie comme une « une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant. Elle cible différents dispositifs informatiques : des ordinateurs ou des serveurs, isolés ou en réseaux, reliés ou non à Internet, des équipements périphériques tels que les imprimantes, ou encore des appareils communicants comme les téléphones mobiles, les smartphones ou les tablettes. Il existe 4 types de risques cyber aux conséquences diverses, affectant directement ou indirectement les particuliers, les administrations et les entreprises : la cybercriminalité, l’atteinte à l’image, l’espionnage, le sabotage. »

L’évolution des techniques et l’apparition de nouvelles technologies rendent les cyberattaques de plus en plus complexes et offrent de nouvelles opportunités aux attaquants.

Il existe divers types de cyberattaque, tels que des attaques ciblant le DNS (DDoS, DNS cache poisoning, DNS spoofing, Man in the middle) ou encore des attaques visant directement les utilisateurs et ayant pour objectif d’obtenir des informations confidentielles pour usurper une identité (phishing)…

L’augmentation constante de la fréquence, puissance et sophistication de ces cyberattaques n’a ainsi de cesse de nous rappeler que la lutte contre la cybercriminalité est désormais vitale.

Nameshield propose des solutions efficaces pour réduire les risques de cyberattaques et bénéficier d’une protection optimale pour les marques et les noms de domaine.

Liens vers cybersécurité et protection des marques

Source de la définition de cyberattaque: Gouvernement.fr