Une attaque par déni de service est une attaque informatique ayant pour but de rendre indisponible un service, d’empêcher les utilisateurs légitimes d’un service de l’utiliser.

Il peut s’agir de :

  • L’inondation d’un réseau afin d’empêcher son fonctionnement ;
  • La perturbation des connexions entre deux machines, empêchant l’accès à un service particulier ;
  • L’obstruction d’accès à un service à une personne en particulier.

L’attaque par déni de service peut ainsi bloquer un serveur de fichiers, rendre impossible l’accès à un serveur web ou empêcher la distribution de courriel dans une entreprise.

Les premières attaques n’étaient perpétrées que par un seul « attaquant » avec des ressources limitées, et attiré par l’exploit et la renommée.

Attaque par DDoS

Aujourd’hui, avec la forte augmentation du nombre d’échanges commerciaux sur Internet, le nombre de chantages au déni de service a très fortement progressé, des attaques plus évoluées sont apparues, impliquant une multitude de « soldats », aussi appelés « zombies ». On parle alors de DDoS (distributed denial of service attack).

Ces attaques DDoS sont en forte progression et visent notamment les grandes entreprises accompagnées d’une demande de rançon pour arrêter l’attaque.

Comment se protéger face aux attaques DDoS ?

Grâce au DNS Premium de Nameshield labellisé France Cybersecurity, avec son filtre anti-DDoS  et son réseau anycast permettant de garantir une parfaite disponibilité de vos services Internet et éviter toute interruption.

Pour en savoir plus sur les attaques visant le DNS, rendez-vous sur le blog pour découvrir l’article sur les 3 attaques DNS les plus communes et comment les combattre.

Source : Livre blanc Nameshield – Comprendre les noms de domaine